Mercredi 23 et jeudi 24 octobre - Pavillon d'Armenonville - Paris

L’action internationale au service du développement économique et de l’attractivité de nos territoires

L’action internationale des collectivités territoriales françaises s’incarne autour de différents sujets et thématiques. Toutefois, depuis plusieurs années, la question de la capacité de cette politique publique non obligatoire à être moteur et à porter du développement économique territorial se pose avec force dans nombre de collectivités.

Les processus de globalisation, avec les interdépendances de toutes natures qu’il génère, oblige en effet à mutualiser la recherche de solutions locales à des problématiques globales. Le contexte récent, marqué par la crise sanitaire et le conflit en Ukraine dont les répercussions économiques sont palpables la rendent encore plus nécessaire : comment la coopération internationale d’une collectivité peut encourager le développement économique ici et là-bas ?

Poser cette question engage à se pencher sur les compétences des collectivités telles qu’elles sont définies aujourd’hui pour s’appuyer sur les dynamiques qu’elles suscitent à l’échelle territoriale et leur donner une projection internationale. Le rôle des régions est à ce titre pilote, dans sa capacité à impulser et coordonner des dynamiques.


Quelques repères :

Pour simplifier l’approche de cette problématique, trois modalités différentes d’intervention des collectivités dans le champ économique peuvent être identifiées :
  L’appui que peut apporter une collectivité française à sa collectivité partenaire en matière de renforcement des dynamiques de développement économique dans le pays partenaire (soutien à la structuration de filière, valorisation d’un patrimoine…)
  La mise en place d’une politique d’attractivité du territoire (politique de marque territoriale, politique de prospection et interventions et accueil de délégations)
  L’appui qu’une collectivité peut apporter en faveur de l’internationalisation des entreprises et acteurs de l’enseignement privé de son territoire


Cet atelier mettra en valeur différents aspects de cette thématique, notamment l’intérêt des dimensions économiques de l’AICT pour nos territoires à travers ses différents leviers : internationalisation des entreprises, promotion du territoire et coopération internationale économique… mais également les déclinaisons possibles de stratégies pour l’action internationale économique, en s’appuyant sur différents témoignages de collectivités.

I / Mot d’accueil :

François Rebsamen, Maire de Dijon, Président de CUF

Nadia Pellefigue, Vice-Présidente de la Région Occitanie

Animation :
Virginie Rouquette, Directrice générale de Cités Unies France

II/ Témoignages :

Regis Besse, Directeur des Relations européennes et internationales, Clermont-Ferrand

Aude Saldana, Secrétaire générale du Global Social Economy Forum, le rôle des gouvernements locaux dans le pouvoir de transition sociale et environnementale sur leurs territoires et dans leurs coopérations. : les actions de Bordeaux et Bordeaux Métropole

Lucyna Gravière, Responsable du Service Partenariats Internationaux de la Région Auvergne-Rhône Alpes

- Échanges avec la salle

III/Eléments de conclusion et perspectives
Cités Unies France



Informations pratiques


Horaire : 19 septembre 2023, de 11h30 à 13h00
Salle : Salle Marly
Type : Atelier 1

Localisation de la salle




Les autres rendez-vous de la session


De 11h30 à 13h00 : Les collectivités face aux reculs et avancées des droits des femmes dans le monde : quel rôle pour l’AICT ? (salle Salle Etoile 1)

De 11h30 à 13h00 : Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale : mobilisation et innovations des collectivités territoriales (salle Salle St Cloud)

De 11h30 à 13h00 : Accès à l’énergie et gouvernance locale : nouvelles opportunités pour développer les services essentiels (salle )