Mardi 2 et mercredi 3 juillet 2019
Cité des Sciences et de l'Industrie - Paris

Atelier : Logement abordable et quartiers informels en Afrique : quel rôle, quelles solutions pour les collectivités afin que chacun ait un toit ?

Lire le détail de la conférence

L’enjeu que représente la création de villes durables, inclusives et résilientes en Afrique, qui verra sa population urbaine tripler d’ici 2050, sera au centre des travaux du Sommet Afrique-France 2020. L’accès à un logement décent pour tous demeure un engagement plus que jamais à l’ordre du jour, alors que les villes d’Afrique connaissent l’un des taux d’accroissement urbain les plus élevés au monde (4 %). La croissance urbaine, qui peut être une source d’opportunités pour le développement des économies nationales en Afrique, est également porteuse de risques majeurs sur les plans sociaux et environnementaux car elle s’accompagne en général d’une augmentation significative de la proportion d’habitants vivant dans des bidonvilles ou logements informels.
L’ONU définit le logement informel comme « les espaces résidentiels où les habitants ne disposent pas de sécurité foncière ni de sécurité vis-à-vis de leur habitation. Le quartier manque généralement ou ne dispose pas des services essentiels et des infrastructures urbaines et l’habitation n’est pas conforme vis-à-vis de la planification et des normes de construction. Elle est souvent localisée sur une aire géographiquement et environnementalement à risque ».

En raison des coûts élevés des logements formels, la fourniture de logements informels est souvent celle qui s’impose. Le logement informel représente, ainsi, près de 3/4 du parc immobilier total en Afrique subsaharienne.

Cet atelier sera ouvert par une présentation des enjeux liés à l’accès au logement pour les populations du secteur informel. Il laissera également une large place aux collectivités territoriales pour la présentation d’expériences menées pour favoriser l’accès au logement du plus grand nombre.

Animation
• Adeline Fauré, Assistante chargée d’étude International et Europe de la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme et du Partenariat Français
pour la Ville et les Territoires
• Prudence Adjanohoun, Chargé de mission, Réseau Habitat et Francophonie (RHF).

Présidence de séance
Djamila Ioualalen-Colleu, Chargée de mission « Villes durables », Ministère
de la transition écologique et solidaire

Intervenants
• Pam Belcher-Taylor, Maire de Paynesville (Libéria)
• Sophie Charles, Maire de Saint-Laurent du Maroni (Guyane)
• Djamila Ioualalen-Colleu, Chargée de mission « Villes durables », Ministère
de la Transition écologique et solidaire
• Anne-Laure Ullmann, Déléguée générale adjointe aux relations internationales, Ville de Paris
• Mohamed Mahmoud Ould Jaafar, Directeur général de la Société de Construction et de Gestion Immobilière de la Mauritanie (ISKAN)
• Pierre Massis, Directeur des partenariats et des financements, Agence des Villes et Territoires Méditerranés Durables
• Christine Lepoittevin, Directrice, Les Ateliers Internationaux de Maîtrise d’OEuvre de Cergy



Informations pratiques


- Horaire : 3 juillet 2019, de 16h30 à 18h00
- Salle : Salle 1
- Type : Atelier 1

Localisation de la salle




Les autres rendez-vous de la session


- De 11h00 à 12h30 : Atelier : JESR, un programme algéro-français pour une jeunesse engagée sur les deux rives. Présentation (salle Salle 1)